15 48.8259121 2.2453403 1 0 4000 1 http://radio-tako.fr 300

Notre interview avec les comédiens de doublages @ Japan Party

Rencontre à Japan Party avec Donald Reignoux, Emmylou Homs et Arthur Pestel.

 

Bonjour à vous ! Alors dites-nous, quand avez-vous commencé le doublage et comment êtes-vous devenu comédien(ne) de doublage ?

 

Arthur : Alors, j’ai commencé dans le milieu du doublage à 6 ans, mon frère et ma sœur (Charles et Charlines Pestel) en faisaient déjà, et j’ai été ramené par la suite grâce à mon père, et mon tout premier film, c’était dans Navarro, ou je me fais tuer. (Rires)

Donald : J’ai commencé le doublage quand j’étais tout petit après avoir fait du chant, puis j’ai appris à faire du théâtre qui est indispensable aujourd’hui pour faire du doublage. Mon tout premier film est Toy Story qui a été mon passeport pour faire mes débuts dans ce domaine.

Emmylou : J’ai 19 ans, je viens de débuter dans le doublage grâce au film de la reine des neiges. J’écris mes propres chansons et j’espère que bientôt, je vais pouvoir sortir un album.

 

Lors d’une séance de doublage, pouvez-vous nous dire comment se passe le déroulement de l’enregistrement ? Avez-vous des textes à lire en avance ?

 

Arthur : Quand j’ai commencé Ed de Fullmetal Alchemist, c’était très difficile au début pour moi de prêter ma voix, ça s’apprenait au fur et à mesure, depuis j’ai pris l’habitude et je m’éclate à faire cette voix. Sinon, moi, je n’ai pas les textes en avance, on regarde la version originale puis on passe après derrière pour enregistrer notre voix pour qu’elle soit la plus ressemblante.

Donald : Lors d’une séance de doublage, on écoute une fois la version originale, puis on lit sur ce qu’on appelle une bande rythmo, le texte qui défile tout en imitant les émotions du personnage et le ton de la voix originale. D’où l’importance de faire du théâtre.

Emmylou : Mon personnage dans la reine des neiges, Anna, a été un vrai challenge, il faut respecter la version originale et voir même s’amuser au travail. C’est un personnage très énergique, qui est très compliqué à reproduire, car elle à beaucoup d’émotions.

 

Qu’elles sont les conditions pour rentrer dans le milieu du doublage ?

 

Arthur : Pour rentrer dans le milieu du doublage, il faut surtout faire des castings voix, la plupart se passent directement aux studios dans Paris (ex : Dubbing Brothers) ou il faut passer des essais.

Donald : J’ai commencé à faire du doublage comme je l’ai dit au début, il faut faire du théâtre et puis les directeurs artistiques, nous appellent, s’ils ont besoin de moi pour certains films.

 

 

Avez-vous des anecdotes à nous raconter ?

Emmylou : J’ai regardé trois fois le film et je n’arrive toujours pas à imaginer que j’ai prêté ma voix pour un film de Disney. Mes amis me disent « tu t’en rends compte ? – Ben, non, je ne m’en rends toujours pas compte.

Donald : J’ai fait du doublage de jeux-vidéo (ex : Kingdom Hearts, Infamous, Call of Duty). Pour les films dont j’ai prêté ma voix, je me fais toujours de l’autocritique sauf pour les films d’horreurs (REC 2), je n’aime pas regarder parce que ça fait peur. (Rires) Autre chose depuis que j’ai fait du doublage, c’est rare, mais cela arrive que quelques personnes me reconnaissent et c’est assez étonnant.

 

Pour finir, qu’elles sont les voix que vous aimé faire durant votre carrière?

Arthur : Ed de Fullmetal Alchemist

Donald : Phinéas et Titeuf, car on s’amuse beaucoup à le faire.

Emmylou : Anna de la reine des neiges.

Commentaires

commentaires

Précédent
[Concert] Aki Akane @ Japan Expo – Live House 2013
Suivant
[Minuit 18+] L’hiragana japonais “Ah” sonore !
Steeve

Président de l'association TAKO STUDIOS & Rédacteur et Vidéaste pour TAKO NEWS.