15 48.8259121 2.2453403 1 0 4000 1 http://radio-tako.fr 300

[CHRONIQUE] Light Novel : The Irregular at Magic High School

Tatsuya & Miyuki Shiba, ça vous dit quelque chose ? Ce sont les noms des héros de la licence The Irregular at Magic High School. La première saison a été diffusée sur Wakanim en juillet 2014, et le Light Novel est arrivé en France fin octobre, toujours chez nos amis Ofelbe.

Un univers original

Nous sommes en 2095. Trente ans après la Troisième Guerre Mondiale, la magie est aujourd’hui une technologie comme les autres… ou presque.

Cette saga prend place dans un univers futuriste. La magie y a été découverte il y a environ un siècle, et a depuis été étudiée et exploitée comme n’importe quelle technologie. Cependant, loin de l’image fantasy que l’on peut se faire des pratiquants de la magie, ou mages, ces derniers utilisent des appareils, les CAD (Casting Assistant Device), pour lancer leurs sorts. L’auteur prend le temps de décrire un fonctionnement précis et complexe de la magie : constituée de psions, ou particules de pensées, une vague est envoyée du magicien vers le CAD, qui fournit une séquence d’activation, qui elle-même construira un rituel pour invoquer la magie. En bref, cet outil rend plus rapide l’exécution des sorts.

irregular-cadDifférents CAD

Cependant, la magie reste une capacité héréditaire, et les familles les plus fortes se sont réparti le pouvoir après la guerre. Un véritable monde, avec sa géopolitique, est décrit dans le roman. C’est suffisamment rare dans une œuvre japonaise pour être souligné.
Pour faire simple, le Japon étant un petit pays et ayant par conséquence une petite armée, il se doit d’avoir les meilleurs mages dans ses rangs pour faire face au monde la tête haute.

Un cadre scolaire

Tout ceci se répercute sur l’éducation de nos chères têtes blondes. En effet, puisque les mages professionnels doivent être triés sur le volet, cela se ressent dans leur éducation. Le Premier Lycée, dans lequel se déroule une bonne partie de l’intrigue, est un organe subventionné par le gouvernement pour fournir d’excellents mages à la sortie de l’école, qui, si vous avez bien suivi, deviendront donc l’élite de la nation japonaise. Afin de fournir les résultats attendus tout en faisant face à la pénurie de magiciens compétents, on distingue deux cursus au sein de l’école : les Fleurs et les Graines. Les premiers reçoivent un enseignement de qualité, avec des enseignants dédiés, tandis que les seconds, considérés comme des étudiants de seconde zone, sont livrés à eux-même et doivent travailler deux fois plus dur à cause du manque d’accompagnement.

shibaTatsuya & Miyuki Shiba

Nous suivons donc les aventures de Tatsuya et Miyuki Shiba, frère et sœur, respectivement Graine et Fleur. Au-delà des problèmes qu’ils vont rencontrer et des complots auxquels ils seront mêlés, ce drôle de couple soulignera les injustices et différences de traitement qui existent entre les deux cursus. Car avoir de mauvais résultats à un examen ne signifie pas être mauvais en soi, et Tatsuya en est un exemple vivant. Bon en théorie et mauvais en pratique sur les critères officiels, il est capable de véritables prouesses.

Conspirations et menaces

Je ne peux pas vous en dire plus, mais oui, les Shiba vont se retrouver mêlés à de drôles d’affaires. Comme je l’ai précisé plus haut, on parle de géopolitique, mais aussi de terrorisme. Cela commence au sein du lycée, mais ira beaucoup plus loin. Cependant, je suis un peu perplexe quant au traitement de ces problèmes.

Les tensions entre pays sont toujours complexes et très souvent enracinées depuis des années, voire des siècles. Cependant, le problème décrit ici (dans ce tome spécifiquement), bien que lui aussi complexe, est présenté de manière très manichéenne. Là où on pourrait trouver deux factions en conflit partageant des intérêts communs, on se retrouve finalement avec des « méchants » et « gentils ». Clairement, je suis restée sur ma faim. Je vous encourage à nos donner votre ressenti dans les commentaires, je suis curieuse de savoir ce que vous en avez pensé !

Un style… un peu spécial

The Irregular at Magic High School partait donc avec de bonnes bases. Cela dit… j’ai eu franchement du mal à apprécier la lecture, et ce pour plusieurs raisons.

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai été assez déçue de la direction que prenait l’histoire. L’univers et riche et l’auteur a pris le temps et le soin de lui apporter beaucoup de détails, ainsi qu’un jargon bien fourni, mais il ne l’exploite pas ! On reste sur une histoire manichéenne.

Ensuite, la romance entre le frère et la sœur. En effet, Miyuki et Tatsuya sont très, très proches, au point de mettre mal à l’aise tous les autres personnages. Je ne suis clairement pas une fan de l’inceste et du sister-complex, donc autant vous dire que ce running gag m’a fait, à plusieurs reprises, complètement sortir de l’histoire.

miyuki-shiba-tatsuya
Globalement, les personnages ont assez peu de profondeur et de personnalité : on trouve les clichés habituels de l’intello, du gros dur et de la battante, mais sans plus. Les élèves sont décrits comme une masse, et même les personnages secondaires ont assez peu d’intérêt. Ceci dit, je modère mon propos car ce n’est que le premier tome, et donc une introduction : on peut espérer en apprendre plus dans la suite de la série !

erika

Le style d’écriture est lui aussi… particulier. C’est très rapidement fouillis et parfois même carrément incompréhensible. Les personnages ont des dialogues sans queue ni tête et s’imaginent des joutes verbales qui n’ont pas lieu d’être.

Un avis mitigé

L’animé de 2014 était loin de m’avoir convaincue, et je suis ressortie du Light Novel avec ce même sentiment de « pas fini ». L’univers et riche et complexe, mais les personnages sans saveur. L’auteur semble de contenter de clichés faciles et d’intrigues simplistes alors qu’il y a le potentiel pour faire bien plus subtil !

Encore une fois, je modère en me répétant que ce n’est que le premier tome, et que la suite pourra (j’espère !) nous surprendre.

En bref, si vous avez aimé l’animé, foncez. Et sinon, que vous l’ayez vu ou non, vous pouvez bien laisser sa chance au premier tome de la série !

L’ouvrage est encore une fois magnifique, avec des pages couleurs et un relief de couverture : merci Ofelbe ! <3

irregular-magic-high-school-cover

En bref :

Titre : 魔法科高校の劣等生
Titre français : The Irregular at Magic High School
Note : 2/5
Auteur : Tsutomu Sato
Illustrateur : Kana Ishida
Illustrations : 16 pages couleurs & 20 illustrations noir et blanc
Volumes : 1
Nombre de pages : 429
Statut : En cours au Japon (20 tomes)
Date de sortie : 27 octobre 2016
Prix : 19€90

Crédit illustrations : © TSUTOMU SATO ILLUSTRATION:KANA ISHIDA KADOKAWA CORPORATION ASCII MEDIA WORKS
Image de une : せんかわ

Commentaires

commentaires

Précédent
Qu’est-ce que League of Legends?
Suivant
Sac à Dos Chat : Pooh-chan, la petite marque japonaise avec encore un chat !
X